Intervention sur l’estime de soi et la confiance en soi

Pour la deuxième année consécutive, Angélique Michelin d’EduSens a proposé des ateliers « Confiance en soi, Estime de soi » dans le cadre de la semaine d’insertion professionnelle des élèves de 2nde du lycée La Fayette, à Clermont-Ferrand. Après de bons retours des élèves ayant participé aux ateliers d’octobre 2019, ce sont cette fois l’intégralité des classes de 2nde qui ont pu y assister ! Une bonne nouvelle, tant cette thématique a son importance, dans un cursus scolaire qui n’est pas toujours choisi.

Premiers pas au lycée…

Au lycée polyvalent La Fayette de Clermont-Ferrand, le mois d’octobre est celui de la semaine d’insertion professionnelle pour tous les élèves de 2ndebac pro. Au programme, lettre de motivation, rencontre avec des chefs d’entreprises, entraînement aux entretiens d’embauche, et… estime de soi et confiance en soi ! Si le programme initial a été un peu bouleversé par la pandémie, il n’était pas question d’annuler l’événement. En effet, c’est une façon, pour les équipes pédagogiques, d’accueillir les nouveaux élèves « en douceur », de leur permettre de mieux se projeter dans leur avenir professionnel, tout en leur offrant la possibilité d’un nouveau départ à l’école. Car choisir la voie professionnelle n’est, encore aujourd’hui, pas suffisamment valorisé. Toujours considérée comme l’orientation « faute de mieux », elle est bien souvent la dernière chance d’élèves qui ont mal à l’école depuis très longtemps. Mal à leur aise dans le système dit « normal », leur départ en lycée pro n’est pas toujours choisi, et s’il l’est, il n’empêche pas quelques blessures à l’âme quoi qu’il en soit.

Des ateliers sur-mesure

Angélique Michelin, d’EduSens, a donc proposé aux élèves de découvrir les notions de confiance en soi et d’estime de soi, dont on parle beaucoup, sans jamais vraiment savoir de quoi il s’agit. Les élèves ont ainsi pu comprendre ce qui différencie confiance et estime, et autoévaluer leur degré de confiance en eux.

L’organisation permettant une intervention auprès de demi-groupes a facilité ces temps de réflexion, tantôt individuelle, tantôt collective, et d’échanges, toujours très riches.

Cette année, le format des ateliers a été revu à la hausse ! Une chance, car cette heure supplémentaire a permis d’aller plus loin que l’année précédente en se demandant quels besoins on devait remplir pour s’épanouir. Les élèves ont ainsi été invités à poursuivre cette réflexion chez eux, et à se projeter. Eh oui, se sentir maître de son avenir est un élément important pour renforcer la confiance en soi !

Confiance et estime, des sujets délicats mais nécessaires

Le bilan de ces ateliers est positif. L’intelligence émotionnelle est encore bien peu abordée dans le parcours scolaire, et pourtant, elle est plus que nécessaire.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que les ateliers se sont toujours déroulés facilement, autant ne pas édulcorer la réalité! Ce n’est pas surprenant : c’est un sujet (très) sensible. On en vient en effet à pointer du doigt des questions « qui grattent », oui, mais qui sont le cœur même de ce qui amène ces jeunes en lycée pro. Parmi elles : Vaut-on vraiment moins que les autres parce qu’on n’a pas de bonnes notes ? Comment prendre un nouveau départ, en quittant (à la fois dans les faits et, plus dur encore, dans sa tête) la place du ou de la « gros(se) nul(le) », « rigolo(te) de service »? Certains élèves ne sont pas là par choix, ils subissent leur orientation, et sont enfermés dans une posture d’élève trop longtemps affichée pour disparaître dès la rentrée au lycée.

De plus, beaucoup ont été amputés, en partie ou en tout, de leur confiance, et ont une estime de soi fragile. Pas facile donc d’aborder ces sujets, et de remettre sa carapace en question, quand c’est elle qui nous protège ! Néanmoins, tous les ateliers ont été d’une richesse incroyable, et c’est bien là le principal !

Bref, ce fut une très belle expérience, qui se prolongera, avec une classe de BTS cette fois, au cours de l’année scolaire !

Workshop Marathon de l’animation

Les élèves de 1CV et notre reporter photographe Morgan Mazy de TCV ont participé au Marathon de l’animation en début de semaine avec les DNMADE Animation du lycée Descartes à Cournon et les DNMADE espace. 
13 petits groupes ont imaginé et créé pendant 2 jours des boucles d’images illustrant des émotions (thème de la saison)  en s’appliquant à respecter une charte chromatique et des impératifs techniques permettant de réaliser un montage unique pour un film collaboratif qui sera présenté au cinéma le RIO en introduction des films projetés durant une période (non communiquée à ce jour) tout comme pour le festival Plein la Bobine à la Bourboule.
Une projection sera proposée au lycée Descartes pour les participants en avant première.Un ensemble sensible et poétique à venir… 

Intervention de Julie Mollet, jeune chef d’entreprise HATICOM

L’intervention de Julie Mollet, jeune chef d’entreprise HATICOM sur le module « Accompagnement à la période de formation en milieu professionnel » a permis aux élèves de travailler sur trois axes : le CV, la lettre de motivation et l’entretien.
4 interventions durant lesquelles les élèves de 2nde bac pro CV ont été actifs et ont intégré l’importance de toutes ces étapes. Cet accompagnement personnalisé est un plus qui vient introduire les journées banalisées dans l’établissement pour les classes de seconde et destinées à la préparation de ces étapes de PFMP.

Atelier Semeur d’images : décrypter les réseaux sociaux dans un contexte professionnel

M. Maury (Directeur de Semeur d’Images) est intervenu auprès de tous les élèves de seconde bac pro sur la thématique des réseaux sociaux dans un contexte professionnel. Les élèves ont pris conscience d’un certain nombre de chiffres significatifs (temps passé par semaine sur les réseaux…) des procédés utilisés pour les rendre addicts et de l’importance de la construction de leur identité professionnelle à travers leur identité numérique. Cette intervention s’inscrit dans le cadre de la semaine d’immersion

Escape Game au CDI : le retour!

Dans le cadre de la Fête de la Science, les élèves de 2nde4 accompagnés de leur professeur de lettres madame Marianne Nicolle ont pu participer à l’escape game « Panique dans la bibliothèque » conçu par Science animation. Mathilde Such et Morgane Dansin, stagiaires documentalistes ont animé,  encadré et guidé les élèves dans leur investigation.

Cette enquête a mis en avant les fausses idées reçues en science comme : les scientifiques connus sont tous des hommes ou encore que les vaccins sont nocifs. Pour cette deuxième édition, les élèves ont fait preuve d’ingéniosité et ont donc résolu l’enquête bien avant la fin du temps imparti.

Cet escape game aura permis aux élèves de s’approprier  l’espace CDI, d’aiguiser leur esprit critique et leur sens de l’observation, tout en travaillant en équipe. Une expérience ludique qui a beaucoup plu aux élèves autant aux novices qu’aux amateurs d’escape game.

CDI : Exposition Victor HUGO

Les élèves de 1ère STI2D accompagnés par leur professeur de lettres, Mme Nathalie Gabaude ont pu exploiter l’exposition sur Victor Hugo, constituée et mise en place par Morgane DANSIN et Mathilde SUCH (stagiaires M2 CAPES documentation de Lucile Daucher). L’impression des panneaux d’exposition sur toile avec œillets a été réalisée par les 1ères bac pro RPIP.

L’exposition est composée d’affiches de l’exposition de la Bibliothèque Nationale de France et de visuels créés spécifiquement pour aborder certains points du programme par Morgane Dansin.

D’autre part, des ouvrages issus du fonds du CDI de l’auteur et sur l’auteur (théâtre, poésie, romans, BD, mangas et documentaires) ont été mis en avant afin d’encourager les élèves à les découvrir. De plus,  un questionnaire pédagogique a été élaboré afin de leur permettre de mieux appréhender la vie littéraire de Victor Hugo et de découvrir ses nombreux engagements politiques.

Collecte de vêtements au profit des élèves défavorisés

Une grande collecte de vêtements, chaussures et produits d’hygiène adaptés à la saison hivernale a été organisée ce lundi 10 février 2020 au lycée La Fayette.
Cette initiative émane de la volonté des enseignants engagés dans la démarche E3D « développement durable » au sein du lycée La Fayette (Mme Portal, M. Lyotard et les infirmières) ainsi que des élèves participant au « club développement durable » encadré par Mme Daucher, M. Laporte et Mme Brunet-Leconte.
Cette collecte permettra d’aider les élèves en situation précaire dans notre lycée.
Actuellement, les infirmières de notre lycée ainsi que l’assistante sociale travaillent ensemble afin de cibler les élèves nécessitant cette aide et ont déjà pu doter quelques élèves. Certains élèves se rendent déjà en toute discrétion à l’infirmerie.
Par ailleurs, la quantité importante de dons va permettre de répondre à la sollicitation du CCAS de Clermont-Ferrand (par le biais d’une enseignante du lycée) dans ce même besoin pour équiper des jeunes clermontois en situation précaire. Une seconde collecte devrait avoir lieu en mai en version « saison estivale ».
Ces actions solidaires s’inscrivent dans la démarche engagée du lycée.

Atelier Studio photo

Lors de cette semaine, quatre lycéens du bac professionnel photographie animeront un studio photo avec différents thèmes dont : le culinaire, la mode, le portrait et les photos de groupes sur le thème de la « ruralité ».

Ils se chargeront également de réaliser plusieurs reportages photos au sein de l’atelier.

Les lycéens seront aidés pour leurs photos grâce aux interventions de 3 photographes. Plus d’informations sur : https://atelier-filmfest.com/atelier-studio-photo-2/

Escape game au CDI sur les idées reçues en science

Les élèves de 2nde3 accompagnés de leur professeur Mme Nicolle ont participé à un escape game au cœur du CDI mêlant sciences et investigation. Cette enquête a été élaborée et construite par Antoine Fourtin et Esteban Parmentier (stagiaires M1 CAPES de documentation de Lucile Daucher) et adaptée à partir des documents proposés par Science Animation et Délires d’Encre. 

Cette expérience originale et ludique mobilise le sens de l’observation des élèves, développe leur logique et leur esprit critique afin de déconstruire les idées reçues et permet la mise en place d’une réelle cohésion de groupe. 

Cet escape game a également permis aux élèves de s’approprier autrement le CDI et de découvrir des ressources variées. L’enthousiasme important des élèves nous amènera à renouveler très bientôt cette forme d’apprentissage ludique.